Le Monde
 
 
Les joutes
 
 
Milieu
 
Les joueurs
 
 
 
Partager

Maldoror

C'est en l'an 957 de Patchatrack que les premiers représentants du peuple de Perceval firent leur apparition sur les terres de Carma. Leur démarche lente et posée, leur habillement semblant d’un autre temps et leurs propos énigmatiques en intriguèrent plus d’un, mais ces émissaires reçurent sommes toutes un bon accueil. En ces temps, leur but en venant sur ce territoire enfoui entre deux monts n’était pas tant de coloniser que de poursuivre leur ancien Marquis honni, le Monarque Vampire. Les Percevalois crurent trouver bon allié chez Fãv et Yanista mais, lorsque ceux-ci découvrirent leur culte du sang de Damné, ils furent répugnés par cette pratique qu’ils jugeaient impure.

Rejetés par les peuples de la Lumière, les envoyés de Perceval trouvèrent refuge chez la Gnilis, qui les accueillit à bras ouverts malgré leurs drôles de coutumes. C’est en l’an 958 de Patchatrack que Perceval instaura un réel avant-poste; en plus des émissaires arrivés l’année précédente, une troupe se pointa sur les terres, avec à sa tête un prêtre du nom d’Euphémias.

Ces jeunes soldats furent plongés dès leur arrivée dans les tumultes des terres de Carma. Entre les drows à leurs trousses pour récupérer un cadeau empoisonné donné par le Scorpion et les esprits vengeurs du cimetière manipulés par Mortès, les priants de Reganatride ne firent pas long feu et presque tous reprirent le chemin de leur patrie natale.

Il faudra attendre l’an 1 de l’ère d’Aélis pour que l’avant-poste percevalois retrouve sa vigueur, alors qu’un jeune écuyer du nom d’Horamos sortit de l’ombre. Puis, se joindra Chevalier Marius, un guerrier issu de la petite bourgeoisie, suivi des écuyers Mawaki et Urgan. Le clan de Perceval, soutenu par ses alliés de la Coalition, tentera tant bien que mal de prêter main-forte à son lointain royaume, qui se préparait à l’attaque prochaine de Mortès.

L’assaut survint à l’automne suivant et l’armée de Mortès fit des ravages sur le royaume dévoué à Reganatride. En sortant ainsi de ses remparts, la déesse Mortès lança la première offensive de la guerre des dieux.

Or, le royaume était loin et les nouvelles, clairsemées; ainsi, les aventuriers concentrèrent leurs efforts sur l’expansion du clan plutôt que la préparation du royaume à la guerre imminente. Malheureusement pour eux, la défaite de Perceval fut rapide et l’armée de Mortès conquit le royaume. Les esclaves redevinrent les maîtres et la nation prit le nom de son nouveau souverain, le Vampire Maldoror. À Carma, les percevalois durent renier leur alliance avec la Coalition et rejoindre la Fusion, sous le règne des Demi-Vampires des terres.

Les temps étaient durs pour ce royaume, campé sur la frontière de la guerre interdivine. Un jour, la nation voyait briller l’espoir de vaincre, mais le lendemain, les armées de Torgal et de Thergoril réussissaient une avancée, faisant perdre aux soldats de Mortès un territoire rudement gagné.

Élevé au titre de Chevalier, le Demi-vampire Plume amène avec lui sa renommée et offre à l’avant-poste maldorien une prestance nouvelle. De nouvelles recrues, dont Devio, un Squelette venu directement du front du Nord, rejoignent les rangs. Ceci prouvant que, même dans les moments les plus sombres, les Maldoriens pouvaient compter sur l’appui de Mortès pour les soutenir. Le message était clair : ce n’était pas demain que Perceval reviendrait.

Dernière mise à jour:  10-05-2011 Web master Nailo©carmalalegende.com