Le Monde
 
 
Les joutes
 
 
Milieu
 
Les joueurs
 
 
 
Partager

 

La cameragirl

Comme la brise, elle semble à la fois invisible et omniprésente. Doyenne de la famille Lemay, Annabel a su trouver sa place dans l’organisation familiale qu’est le grandeur nature Carma. La jeune femme a perfectionné un art depuis les débuts de ce grandeur nature celui du tournage en milieu hostile et de la photographie extrême. Agile comme l’éclair, tant en chaussures de marche qu’en bottes de pluies roses, elle se faufile au cœur de l’action tout en esquivant armes, boucliers et joueurs désorientés.

En temps que cameragirl de combat, Bel a développé certaines aptitudes telles que l’attrapage de flèches en plein vol, le filmage de combat épique sous la pluie torrentielle avec un bouclier sur la tête et la capture des pires imbécilités de chacun alors qu’il se croyait seul. Elle déborde aussi légèrement de ses fonctions en nourrissant l’équipe des comédiens de ses merveilleux plats grandement appréciés à la fin de la journée.

Pourtant, la vie de la cameragirl de Carma n’est pas toujours facile. Il arrive parfois que les joueurs un peu fous la prennent en chasse; Annabel doit alors prendre la fuite. Il arrive aussi que certains moments soient trop cocasses; donc si, en regardant une de nos vidéos, vous croyez entendre un subtil grincement de poulie provenant de derrière la caméra, vous saurez que la cameragirl aura tout fait pour retenir un éclat de rire.

Bien qu’elle ne souhaite pas être autre chose qu’une talentueuse cameragirl de course, elle interprète quelques fois un rôle pour dépanner… et finit souvent par continuer de le jouer par la suite, à la demande de son frère l’organisateur. C’est pourquoi elle possède quelques personnages qui, même si elle en doute parfois, sont de vrais petits bijoux.

Yassimine

Jeune fille de noble famille, elle fut sélectionnée parmi les plus belles pour le Seigneur Rendrag, chef de l’avant-poste fãvien sur le mont Olifius, qui cherchait à prendre épouse. En l’an 1003 de Milédie, accompagnée de deux autres jouvencelles, Yassimine quitta sa tranquille contrée fãvienne vers ce qu’elle espérait être sa future demeure.

Pour son plus grand bonheur, le Seigneur la désigna comme sa fiancée. Or, si ses rêveries d’adolescente lui avait fait entrevoir une vie glorieuse où son époux pourfendait des monstres d’un bras et la serrait contre lui de l’autre, il en fut tout autrement.

À peine un an plus tard, avant même de s’être fait passer l’anneau au doigt, la pauvre Yassimine s’est fait capturer par des drows sortis de leur portail. Se servant d’elle pour faire chanter le Seigneur Rendrag, ces vils ravisseurs prirent plaisir à la faire souffrir de toutes les manières possibles, sans toutefois la laisser mourir.

Contre toutes attentes, la jeune noble émergea des souterrains après une année de noirceur, en l’an 955 de Pachatrack. De la demoiselle douce et posée, il ne restait rien. Escortée par les drows et leurs créatures arachnides, elle avait un port de reine et posait un regard tranchant sur le monde. Était-ce les épreuves endurées qui l’avaient métamorphosée, ou bien… cette mystérieuse Dame blanche était-elle réellement celle qu’elle prétendait ?

Rendrag perdit espoir lorsque la supercherie fut dévoilée: la Dame blanche n’était autre qu’une Reine noire, et sa douce Yassimine, pauvre jeune fille, ne connaîtrait rien de ses rêves innocents. À jamais enchaînée chez le peuple drow, elle subit leur haine avec douleur, payant à elle seule pour tout le peuple fãvien.

Dernière mise à jour:  29-05-2011 Web master Nailo©carmalalegende.com