Le Monde
 
 
Les joutes
 
 
Milieu
 
Les joueurs
 
 
 
Partager

Vincent Lemay

Arkenovich

Prêtre de la confrérie des templiers du Monastère d'Amoulãv. Cette confrérie a pour but la sauvegarde des vies, aussi bien humaines que bestiales et ce, par l'intermédiaire de la foi. Chacun des dieux y est vénéré avec le plus grand respect et chacune de leurs lois est respectée, dans la mesure du possible. Arkenovich est donc un intermédiaire entre l'île d'Amoulãv et la région isolée de Carma. Il vient apporter son aide à tous les peuples voulant la recevoir et tente, par tous les moyens possibles, de faire adhérer les peuples à la cause commune des templiers.

Par la foi envers vos dieux, repoussez ceux qui vous veulent du mal sans toutefois en commettre à leur égard; chassez de votre esprit vos pensées impures, qui vous font prendre la voie de la brutalité pour résoudre les problèmes de la vie.

 

 

Dienelt d'Elfendoria

Dienelt s’es enrôlé plutôt jeune dans les camps d’entrainement de Valgor, ce qui n’est pas toujours bien vu par les hauts représentants elfiques. Pourtant, il a su garder son sang froid et sa dignité en milieu de guerre, ce qui lui permit de d’atteindre l’évolution argentée et de trouver épouse. La fille qui naquit de cette union s’avéra encore plus aventureuse que lui et elle rejoignit l’Alliance pour protéger les terres sacrées que Carma tentait alors de contrôler.

Le vieil elfe prit donc congé de son poste pour rejoindre Zaura, bien des années plus tard, afin de l’aider à rester sur le droit chemin.

 

 

 

 

Gilbert

Il est un jeune homme simplet à qui les petites choses de la vie donnent un bonheur incalculable. Ces choses peuvent être un bel entourage, sa soyeuse chevelure ou encore un sourire du Prince Guillaume. Sa vie n'a pas été facile, pratiquement un martyr après les nombreuses épreuves difficiles qu’il a du surmonter; son horrible femme dominatrice, la perte de sa dignité et de son emploi de chef de division carmanien.

La misère la amené jusqu’à l’infini tristesse et il a du passer par l’obésité avant de se reprendre en main quand les troupes de Ditullio ont conquis les terres. Avec son plus fidèle ami ainsi que confrère, Patro, il s'est enrôlé dans l’armée favienne, où tous deux ont appris la discipline.

Aujourd'hui, il a rejoint la rébellion pour aider la coalition à libérer le vrai Fav.

 

 

Grett

Grett est natif de Zitomira; il en a la culture dans le sang, c’est pourquoi il a tendance à être traître, fourbe et même lâche par moment. Ses talents en matière de sournoiserie subtile n’étant vraiment pas à la hauteur de sa région, il fut brutalisé par ses pairs et dut fuir la contrée pour ne pas finir pendu. Par un coup de chance, il croisa l’Armée de la Mort et la supplia de le laisser suivre la troupe dans ses périples. Son endurance physique fit qu’on le laissa suivre malgré ses faibles capacités, mais jamais il n’eut l’occasion d’endosser le tabard. Il se fit volontaire pour habiter les terres de Carma; le Maharajah y vit une occasion de se débarrasser ainsi qu’une façon de punir les habitants de terres qui avait mal fait leur devoir.

Ce n’est que plus tard qui changea son arc d’épaule et tenta de rejoindre le peuple hadorien. Il espère que ce royaume lui donnera la chance de trouver enfin un foyer.

 

 

Hopper

Hopper est le petit frère d’Arben. Quand ce dernier partit de la maison, Hopper n’eut d’autre choix que de s’occuper de sa famille quelque temps. Par la suite, il entra dans l’armée d’Alborãd au service de Fãv et il combattit plusieurs années contre Hador. Cette affectation avait pour but de le rapprocher du lieu de résidence d’Arben et le destin aidant, les deux frères se réunirent quand les Fãviens des terres furent déclarés rebelles.

Après s’être affrontés quelques temps, Hopper a réussi à faire entrer Arben au service de la Centuriie Melisande. Maintenant de nouveaux réunis, ils luttent contre le faux roi qui siège sur le trône fãvien.

 

 

Iscash

Chasseur de trésors ne servant personne, ni maître, ni dieu. Il vit pour ses propres intérêts qui sont la fête, les richesses et les jolies demoiselles. Bien sûr, un tel type de personne est souvent pointé du doigt, rejeté ou traité avec méfiance cependant, il a le cœur à se faire aimer et la véracité de ses paroles peut en surprendre plus d'un. Ses buts sont toujours dévoilés au grand public afin, justement, d'abaisser la méfiance qu’on pourrait avoir envers lui et augmenter son prestige lors de la réussite de ses exploits. Il sait utiliser ses points forts pour compenser ses faiblesses et arriver à ses buts.

N'étant pas le meilleur combattant ou le plus fort, il sait manier la langue et former des stratégies.

 

 

Marvin

Marvin est, depuis nombre d'années, un soldat et un maître d'armes exemplaire. Natif de la grande nation alliée à Fãv qu'est Alborãd, il a quitté son pays et sa famille bien jeune pour aller repousser ses limites et sa foi en la cause d'Aurore. Il fut entraîné comme tout soldat, mais ce n'était pas suffisant pour lui; il demanda plus. En prouvant qu’il en était digne, grâce à sa force de vaincre et à son cœur au ventre, ce sont les meilleurs maîtres d'armes de Romalos qui poursuivirent son entraînement avancé. Il commença sa carrière immédiatement avec le titre de Lieutenant, qu'il ne garda pas bien longtemps. Suite à ses performances et à ses victoires successives pour l'empire, il a obtenu sont titre de citoyen Fãvien; il passa par le titre de Général, pour ensuite finir Maréchal aussi vite que le nombre de territoires qu'il conquit pour son Roi.

L'homme derrière le soldat est tout aussi noble et juste qu'il est discipliné et froid. Mari fidèle et père de cinq enfants dont son fils aîné, Carlos, qui suit ses pas dans l'armée fãvienne. S'il est prêt à donner sa vie pour Fãv et Aurore, c'est pour la sécurité et la liberté du bas peuple.

 

Mavric

Mavric n’a jamais eu peur des voyages, surtout lorsqu’ils soutiennent une noble cause. Quand un Abbé annonça qu’il partait établir une colonie et propager les bonnes grâces de Cyrius, Mavric se joignit sans tarder à l’expédition. À sont arrivée, il aida à l’élaboration des lois et des alliances de l’avant-poste lacordien.

Quand la nation mère est tombée en crise économique, Mavric est devenu un messager entre les deux groupes. Il tente désormais de comprendre comment Aélis fonctionne afin de trouver des ententes et sortir son peuple du pétrin.

 

 

Santar

Petit frère de Tulzerax, l'ancien représentant de l'alliance. Dans son enfance, il a été kidnappé par l'Armée de la Mort et revendu aux drows. Là, il vécut dans des conditions épouvantable, torturé et mal nourri, peiné de vivre et de servir la race ennemie des elfes.

Quand le portail fut ouvert sur les terres de Carma, il fut libéré par les habitants des terres. Pourtant, à jamais il sera marqué par son expérience. Il est maintenant étrange; il ne parle pas beaucoup et pas à n'importe qui. Son mode de vie est inconnu des gens; il vit caché et éloigné de la civilisation pour ne ressortir qu'à des moments imprévus pour faire plus ou moins quelque chose… comment deviner ses intentions?

 

 

Socal

Cet être turbulent et sûr de lui vit le jour à Hador, mais n'y resta pas bien longtemps. Alors que la guerre dans son pays faisait rage et que les remparts de la grande citadelle étaient sur le point de crouler, son frère aîné et lui-même ont été escortés hors du palais royal vers une ville lointaine ou ils pourraient passer inaperçus. Ils n'étaient pas à bout de leur peine, car en route vers leur nouveau chez-soi, ils furent attaqués par une bête monstrueuse et Socal fut séparé du groupe. À l'époque, il n'avait que quatre ans et la morsure que lui avait infligé la créature s'infecta; il en mourut quelques jours plus tard. À son éveil dans un cimetière hadorien, entouré par la guerre qui durait toujours, il a été pris de panique et s'est enfuit dans les bois sur le flanc du mont Olifius. Il a été complètement seul durant plusieurs années, mais cela ne le dérangeait pas, il ne se souvenait plus vraiment de ce qu'avait été son ancienne vie à cause du traumatisme de sa mort. 

Suite à trois années de tranquillité, lors du passage de l'Armée de la Mort, il s’enrôla pour faire le tour du monde une fois avec eux. Quand l'ADM repassa par chez lui et qu'il y vit l'ouverture des terres carmaniennes, il s'y implanta avec un petit groupe. C'est à ce moment que les gens remarquèrent son potentiel bestial à bien faire le trouble pour son dieu Ésus. Combattant aguerri, on l’a soumis à une demande d’exclusion pour cause de danger public lorsque le peuple compris qu'il était un loup-garou. Il s'en sortit avec la contrainte de s'instruire. Sa voie est désormais l'anti-paladinat, ce qui le rend encore plus dangereux qu'avant, maniant maintenant les lois et règles de sa lame.

Srock

Srock est le demi-frère de Bhrock. Un jour, ils ont eu la visite du seul allié qui ose passer par le grand marais : l’Armée de la Mort. L’Armée leur raconta une histoire au sujet de terres qui allaient bientôt ouvrir leurs portes à tous les individus, sans restriction de race ni d’allégeance. Considérant cette situation plutôt unique, l’envie de voyager un peu et de quitter leur trou pour voir le monde démangea rapidement les orc-crocos. Ils créèrent donc un groupe et partirent en expédition vers les terres de Carma. Ils y établirent un campement, où ils demeurent encore, depuis dix ans aujourd’hui.

Srock protège depuis toujours son demi-frère, puisqu’il est le mâle dominant. Si Bhrock dirige le clan par la peur, c’est grâce aux conseils un peu plus sages de Srock que le groupe se porte si bien. Carma, cette terre accueillante, permis à cet orc prêtre d’avoir de nombreux enfants et même, à la mort de Bhrock, de devenir le Guruk Grub du clan pour un bref instant, avant d’être détrôné par un orc plus fort physiquement. Il passe maintenant le plus clair de son temps à élever Phock, son rejeton favori.

Towlac

Towlac est une personne plutôt timide à la mémoire très courte. Quand la Gnilis partit construire un avant-poste sur ces terres inconnues que sont celles de Carma, il ne comprit pas vraiment les enjeux, mais suivit tout de même. Maintenant, il se retrouve au milieu de combats dont il ne saisit pas vraiment l’ampleur ni le pourquoi. Heureusement, de bon amis tels que Boris et Barryl l’aide à retrouver son chemin et ses esprits.

Malgré tout, il fait son possible pour se rendre utile et exécute des tâches simples comme apporter les messages entre le village-ressource et le territoire de combats, ou parcourir les bois pour trouver des plantes magiques.

Vitriik Arsenol

Vieux fou à l'esprit tordu, sont corps d'humain est si vieux qu'il tombe pratiquement en décomposition. Grâce aux concoctions de toutes sortes qu'il produit, étire toujours un peu plus les limites de sa vie. Un petit mage, mais un grand alchimiste qui n’a pas peur de mettre sa vie ou celle d'autres êtres vivants en danger pour découvrir de nouveaux potages magiques. Sont atelier a sûrement explosé une douzaine de fois pour avoir la tête flasque, difforme et chauve qu'il arbore aujourd’hui.

Son domaine expérimental se trouve aujourd'hui dans les terres non revendiquées et chaotiques entre Hador et les tribus octazones. C'est là qu'il a réussi à faire sa plus grande découverte; les potions raciales. Ces mixtures faites à partir d'ingrédients dont lui seul connaît le secret, ainsi que de sang frais de diverses races. Bien sûr, pour arriver à combler ce manque, il doit s'acheter régulièrement des esclaves dont la santé se détériore rapidement.  Aussi, ses fournisseurs de l’Armée de la Mort se font un plaisir de lui en vendre autant qu'il le désire. À la connaissance de ces terres, seul trois de ses esclaves-cobayes se portent à merveille;

Sa petite Salope Maikatasarë, la première bénéficiaire de sa médecine, qui aujourd'hui, fonctionne aussi bien le jour que la nuit sous sa forme de demi-elfe, demi-drow.

Son Bâtard Magus, sa seconde expérience qui plongea cette créature dans les plus profondes noirceurs du monde, le rendant demi-orc, demi-drow.

À la suite de ses expériences, la race drow-elfe incorporée en Maika s'avéra la plus fructueuse et il pense désormais que les drelfes seront la race dominante de l'avenir.
  

 

Zénith

Par où commencer, la fin étant le début d'un nouveau mouvement. Le mot qui pourrait peut-être se plus rapprocher de la vérité pourrait être : Phénomène. Il fait partie des plus grandes légendes locales, mais aussi des plus noires. Le commencement remonte si loin, avec tant de fabulations différentes racontées d'un peuple à l'autre, chacun y rajoutant son grain de sel. Les drows vivent bien longtemps, alors même s'ils parcourent le monde, terrorisant les plus braves, ils ne sont pas affligés par le vieillissement prématuré. Évidemment, ce genre d'individu se compte sur les doigts de la main, mais celui-ci retient particulièrement l'attention.

La race drow est depuis toujours un seul et unique peuple gouverné par les trois mêmes Reines Noires, nul ne peut les contredire et demeurer vivant, nul ne s'échappe de leur emprise et nul ne les confronte. Mais sans le monde des drows comme ailleurs, il y a toujours exception à toute règle. Sont histoire complète est trop longue à raconter ici, mais il ne vous sera pas difficile de vous renseigner sur lui dans n'importe quelle taverne du coin. Ce qui reste important, c'est que depuis quelques années, il voyage moins et a élu domicile en ces terres pour fonder la guilde du Scorpion, avec les êtres les plus rusés et les plus redoutables qu'il croise.

 

 

Dernière mise à jour:  08-11-2012 Web master Nailo©carmalalegende.com