Le Monde
 
 
Les joutes
 
 
Milieu
 
Les joueurs
 
 
 
Partager

 

Enzo

Né dans un village qui fait désormais partie de Férémar, Enzo était un enfant très turbulent. En son sens, la seule façon de découvrir le monde était par ses propres yeux. Source de problèmes constante pour ses proches, l'adolescent qu'il devint fut inexorablement déshérité et mis à la rue.

Or, loin de le désarçonner, ce rejet lui donna la chance de voler de ses propres ailes. C'est en ce temps où la survie dominait sa vie qu’il rencontra une personne qu’il nomma son Maître. Ce Maître des savoirs impies était un élu de Félax, un chaotique comme il s'en fait peu; il guida Enzo sur deux chemins qui se croisent rarement, soit le culte de Félax et l'apprentissage du najlamisme. Le Maître transforma sa vie du tout au tout et demeura toujours un modèle d'agilité, de force et de liberté pour le jeune Férémarois.

Même une fois que le Maître eut quitté sa vie, Enzo se fit un point d'honneur à perpétuer son œuvre, à sa façon. C'est d'ailleurs en ces temps que Férémar devint un peuple en soi et que les habitants de ces terres s'éveillèrent à leur propre liberté.

Quelques temps plus tard, une expédition en direction des terres de Carma se prépara, expédition à laquelle il décida de se joindre. Attiré par la présence du Demi-dieu du libre-destin, ce territoire riche en découvertes attisait chez lui une toute nouvelle curiosité. Gare à toi, Carma, car la plus honnête des menteurs, le plus loyal des égorgeurs et le plus gentilhomme des cambrioleurs arrive!

 

 

 

 

Lucius Corvus

Jeune homme récemment arrivé du territoire de Férémar, Lucius n'a pas tardé à se faire remarquer en ces terres carmaniennes. C'est beaucoup moins par ses exploits que par son exubérance que les autres aventuriers l'ont découvert. En effet, ses fanfaronnades et railleries ont plus d'une fois écorché ses adversaires.

Bruyant, provocant et même souvent impertinent, Lucius n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Il défend haut et fort les bienfaits de la liberté et le mode de vie des Férémarois. S'il est en ces terres, c'est pour y défendre la liberté de chaque individu de vivre comme il l'entend.

C'est avec ferveur et le sentiment de devoir qu'il se fait un point d'honneur à combattre tous ceux qu'il juge tyranniques.

 

 

 

 

 

Sera Crows

Sera est une naine née dans la montagne de Kibil-Barak. Pour des raisons qui lui sont encore inconnues aujourd’hui, elle fut adoptée très jeune par un homme habitant le territoire au Nord de ce qui deviendra plus tard Férémar. Elle passa son enfance avec ses deux frères adoptifs : Mawaki et Sass Crows.

Lorsque les rumeurs se firent entendre comme quoi l’armée de Mortès se mettait en marche, elle partit avec le reste de sa bourgade vers le nouveau peuple de Férémar, où elle rejoignit la guilde du Roc. Voyant que l’avant-poste férémarois en terres carmaniennes recrutait toujours, elle s’enrôla et partit au printemps avec ses frères vers Carma pour offrir au clan ses talents de guerrière.

Elle se fit vite remarquer sur les terres, bien sûr grâce à son bon caractère, mais surtout à cause de son immense barbe.

 

 

 

 

 

 

Zaché de Diotel

Zaché est le huitième enfant de la famille des meuniers de Diotel, à Férémar. Rien dans son origine ou dans ses aptitudes ne le destinait plus qu’un autre à devenir le premier Férémarois reconnu de cette région. Zaché est un fier membre de la Guilde des Milles Greniers, qui regroupe l’essentiel des paysans et artisans férémarois et qui voit à ce que le peuple ne souffre plus jamais de la tyrannie imposée par la pauvreté et les famines.

C’est sur les routes qui séparent Diotel de Carma que Zaché apprend à manier l’arc, mais surtout à trouver sa pitance quotidienne. Tantôt en aidant à labourer le champ et en mangeant le fruit durement gagné de son labeur, tantôt en célébrant autour d’un banquet organisé après le pillage d’un convoi de riches bourgeois.

Au fil de sa première année sur les terres de Carma, Zaché fréquenta des personnages historiques : Zénith et Maikatasarë du Scorpion, dont il soutint activement l’adhésion à Férémar, Boris Fangwolf le Conseiller gnilissien, Ourooko Saki le grand Trublion, le Capo Xender, avec qui il développa une solide amitié (à sens unique), et bien d’autres. Il eut même l’insigne honneur de s’adresser à Reganatride et Félax, son propre Dieu.

C’est son franc-parler et ses talents de « négociateur » qui font de Zaché ce qu’il est, un personnage aussi unique qu’étrange. Entre temps, les lunes passent et bien heureux sont ceux qui peuvent deviner quelle piste prend le destin de Zaché de Diotel. Et qui sait, le destin lui-même n’en a peut-être aucune idée.

 

 

 

Derni�re mise � jour:  17-11-2012 Web master Nailo©carmalalegende.com